TROUPE THEATRALE D\'YVIAS

TROUPE THEATRALE D\'YVIAS

Les 30 ans de la troupe

 

30 ans......que de chemin parcouru

 

 

 

 

Un mois et demi de préparation c'est le temps mis par la troupe de théâtre d'Yvias pour préparer dans le plus grand secret la soirée pour fêter leurs 30 ans. Une quarantaine de personnes, toutes complices, sauf un, Yvan Mahé, qui bien sûr ne devait être au courant de rien. Tous complices, jusqu'à sa femme Françoise, ses enfants, Ronan et Erwan, sa mère Céline. Sous un faux prétexte d'une soirée d'anniversaire, Yvan Mahé suit sa femme Françoise jusqu'à la salle des fêtes.

À chacun son poste, des guetteurs pour prévenir de l'arrivée d'Yvan, le silence se fait. Chacun prend ses positions. La porte s'ouvre, Yvan entre dans la salle, aveuglé par les lumières. Il plisse les yeux et lâche un « Oh la vache ! » de surprise. Applaudissement de l'assistance, Yvan met quelques instants pour comprendre qu'il est tombé dans une embuscade. Il perd son légendaire sens de la réplique. Il va rester béat plusieurs minutes, le temps pour ses coreligionnaires de l'accueillir.

Après les discours, Guy Le Gonidec et Henri Le Cain font avancer Yvan, sa femme devant la scène. Le rideau se lève sur une évocation des décors des pièces de théâtre qui ont jalonné la vie de la troupe pendant toutes ces années. Des farces paysannes des origines, aux pièces à succès de ces dernières années, il ne manque rien. Yvan et sa femme montent sur scène et regardent ébahis.

Puis au signal convenu, on frappe à la porte du décor. Olivier Lejeune fait son entrée sur la scène. Caché depuis plus de trois quarts d'heure, il attend patiemment pour surprendre Yvan. Quelques larmes mouillent ses yeux. Il tombe dans les bras d'Olivier Lejeune. Ce dernier avoue qu'il n'aurait manqué cette soirée pour rien au monde, tant les deux hommes se sont rapprochés, s'apprécient et s'estiment.

C'est Olivier Lejeune qui a la tâche de remettre à Yvan le cadeau offert par la troupe à son président. Une sculpture de Jean Divry. C'est encore l'émotion qui étreint Yvan. La soirée se poursuit dans la bonne humeur autour d'un repas. Les membres de la troupe d'Yvias sont prêts à repartir pour 30 nouvelles années. Même si comme le confie Monique Le Négaret, « Yvan peut être aussi tyrannique qu'il est sympathique. »



 



19/06/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 132 autres membres